Manager

8 facteurs de motivation qui empêcheront vos meilleurs employés de démissionner - focus Millennials

Temps de lecture: 5 mins. Par Marine.

« Nous vivons des vies d’une décennie » analyse le sociologue Jean Viard dans un article du magazine NEON à propos des changements de carrière radicaux. En effet, la tendance (ou le contexte économique?) de ces dernières années est à l’occupation de plusieurs postes en simultané, la flexibilité des modes de travail et le changement, tout simplement.

Une des conséquences de ce nouveau paradigme est qu’il n’est plus rare de voir partir les employés insatisfaits, et ce même s’il n’existe pas de « prochaine étape » dans leur viseur.

Or, perdre un salarié a un coût financier mais également émotionnel pour un manager. Si ce dit employé fait en plus de l'excellent travail, son départ aura encore plus d'impact.

Malheureusement, il n'est pas rare de constater que ce sont souvent vos meilleurs "performers" qui pâtissent d'un suivi moins régulier, car ils sont souvent considérés de par leur travail comme autonomes et épanouis. Pourtant, ces profils manifestent souvent le besoin d'être stimulés intellectuellement et socialement, pour ne pas qu'ils perdent leur motivation.

Quels sont les facteurs de motivation pour empêcher les talents de votre équipe de partir tout en leur permettant d’exprimer leur potentiel et leurs envies?

Nous avons profité de notre expertise auprès de la génération des jeunes professionnels pour faire le point de leurs aspirations et façons de voir le monde du travail.

Cet automne, nous publierons de nombreux contenus à ce sujet, et en attendant, nous vous proposons de lister les leviers de motivation qui empêcheront vos meilleurs employés de partir voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Tous les leviers de motivation des jeunes pros dans notre rapport YPAI

#1 Apprendre à connaitre les membres de son équipe, individuellement

Il est assez fréquent de lire du contenu à propos de la gestion des équipes, du management d'une équipe, de la vie d'une équipe ... mais assez rarement à propos du niveau de connaissances qu'un manager peut avoir à propos de chacun des membres de celle-ci.

Or une équipe est composée de plusieurs personnes avec des personnalités, des objectifs et des vies privées différentes. Apprendre à connaitre chaque personne est important afin de connaitre ses goûts, ses aspirations et ses besoins. Ainsi, il sera plus facile de faire correspondre ces derniers aux leviers de motivation que vous souhaitez lui proposer.

L'idée n'est pas forcément de rentrer dans la proximité d'une relation amicale, mais plutôt de sincèrement faire l'effort de connaitre chaque personne dans son individualité. Cette démarche et les apprentissages qui en découleront permettront de mieux cerner un souhait ou de proposer des projets en fonction des besoins décelés.

Maslow

Dans sa pyramide, Abraham Maslow établit la liste des besoins que l'Homme cherche à satisfaire, et ce dans un ordre précis. Fait intéressant, il émet le postulat que nous cherchons toujours à satisfaire les besoins en bas de la pyramide en premier. Une fois que c'est fait, nous montons d'un étage etc. Du point de vue du manager, savoir où votre collègue se situe dans la pyramide vous permettra de l'accompagner tout en le menant au top de son potentiel.

#2 Pratiquer l'écoute active

L'écoute active est également connue sous le nom d'écoute bienveillante et consiste à formuler avec son interlocuteur les émotions que la personne écoutée ressent.

Dans le cas d'une discussion entre un manager et un employé, l'écoute active de la part du manager cherchera à déceler et formuler les émotions ressenties par l'employé par rapport à une situation professionnelle, un projet, une relation de travail etc.

Pratiquer ce type d'échanges avec vos employés est essentiel car certaines personnes n'osent pas ou ne savent pas formuler ce qu'elles ressentent. D'autres préfèrent tout garder ou se résigner jusqu'à la goutte de trop qui signera une lettre de démission.

En pratiquant l'écoute bienveillante lors de rendez-vous hebdomadaires et mensuels, vous court-circuitez ce type de scenario et anticipez sur votre employé en décelant ses besoins (voir #1) et en essayant de trouver la solution qui vous conviendra à tous les deux.

Cerise sur le gâteau, ces échanges permettent d'entretenir l'estime mutuelle que vous avez l'un envers l'autre et non l'ego de l'un ou de l'autre.

#3 Mesurer la charge de travail

Quand un employé travaille vite et bien, il est parfois facile de penser qu'il peut supporter de plus en plus de dossiers et de responsabilités.

Augmenter la charge de travail et le niveau de responsabilités a du sens quand la démarche n'est pas faite dans l'urgence, pour ne pas que l'employé se sente pénalisé de travailler plus vite que les autres.

De plus, il est intéressant que l'augmentation des projets et des responsabilités soit liée aux accomplissements et que cela soit expliqué durant des moments choisis.

Chaque personne possède sa propre cadence lorsqu'il s'agit de travailler, et il est important d'en prendre note pour ne pas instaurer de sentiment d'injustice et de frustrer les collaborateurs.

Afin de garder un œil sur la charge de travail de votre équipe, vous pouvez:

Échanges

#4 Exprimer sa reconnaissance

"La qualité de la relation entre un manager et son collaborateur est un des premiers facteurs de productivité de ce dernier et de son attachement à l’entreprise."

Shawn Achor, The Happiness Advantage

Repérer le travail réalisé dans l'excellence et le souligner peut être fait sous la forme de paroles gratifiantes, d'avantages, de bonus ...

C'est une façon efficace de montrer qu'en tant que manager, vous savez qui fait quoi dans votre équipe (donc vous connaissez bien ses membres, cf #1) et vous encouragez les valeurs de dépassement et de performance.

Une fois que le moment et la manière de l'exprimer seront bien choisis, cette démarche sera l'opportunité de montrer à l'employé en question qu'il n'est pas seulement un numéro ou une fonction dans l'entreprise, mais que ce qu'il fait a un impact sur la vie de l'équipe et ses résultats.

#5 Faire preuve de flexibilité

Avez-vous déjà remarqué que les employés talentueux sont aussi ceux qu'il est difficile de faire "rentrer dans des cases"?

Cela pourrait s'expliquer par le fait que ces personnes, pour exprimer leur talent ou acquérir les connaissances qu'ils mettent en pratique dans l'entreprise, ont besoin de lire, écrire, faire du sport, avoir des passions en dehors du travail, dormir le jour et travailler le soir ... etc.

De nombreuses entreprises l'ont compris outre-Atlantique, à l'instar d'Yvon Chouinard, fondateur de l'entreprise Patagonia Inc.. Montagnard chevronné, artisan autodidacte et business man le reste du temps, sa philosophie professionnelle, et personnelle! est à découvrir dans son livre Let my people go surfing. Attention, la lecture de ce livre peut entrainer l'envie subite de devenir beaucoup plus flexible.

En Suisse, de plus en plus d'entreprises adaptent leurs pratiques et proposent des temps partiels, journées de télé-travail ou des horaires adaptés au rythme des employés. Pour les irréductibles de la structure, des contrats de freelance sont également de plus en plus proposés.

Travailler dans l'adaptabilité et la flexibilité montrera une fois de plus que vous comprenez les besoins de vos employés et que vous mettez tout en oeuvre pour qu'ils ressentent du bien-être au travail, moteur de motivation incroyable.

#6 Participer au développement des compétences

La vitalité d'une équipe n'est pas statique, tout comme le niveau de motivation d'une personne.

Dans une étude que nous avons menée cette année auprès des jeunes professionnels de Suisse romande et à paraitre cet automne, nous découvrions que la possibilité de s'améliorer dans ses tâches et de donner du sens à ce qui est fait étaient des facteurs puissants de motivation pour les jeunes professionnels.

La vision que le manager aura sur ses besoins en termes de ressources pour l'équipe et les souhaits de ses membres en termes de formation est donc capitale afin de garder la motivation de son équipe optimale.

De même, être capable d'expliquer la place de chacun et les raisons de la mise en place de tel ou tel projet est une compétence managériale essentielle car elle permettra de clarifier et donner du sens à ce qui est fait.

Enfin, nous ne serons pas les seuls à le souligner: les profils Millennials sont friands de diversité et de changement: pour prévenir un changement d'entreprise, il est intéressant de faire travailler ces personnes sur des projets transverses et variés, sans hésiter à faire appel à leur sens de l'adaptabilité.

Identifiez les compétences dont vous aurez besoin demain avec le People Plan

Rester dans la réalité de son équipe

#7 Rester dans la réalité de son équipe

Même si vous avez l'impression que vos meilleurs collaborateurs se débrouillent très bien tous seuls, il y a fort à parier qu'ils ont des questions, des doutes ou des hésitations sur certains points de leur travail.

Même si vous êtes partisan de la prise d'initiative et du sens de l'autonomie, vous vous devez de rester présent et capable de donner un coup de main, de pouce ... quand cela est nécessaire.

Cela sera particulièrement apprécié durant les pics d'activité où le stress sera décuplé, ou lorsqu'un membre de l'équipe traversera un moment délicat dans sa vie privée. Ces simples actions vous permettront de rester dans la réalité de votre équipe et de montrer vos valeurs d'entraide et de respect.

De plus, et nous en avions déjà parlé dans notre article sur les 12 leçons pour développer ses compétences managériales, montrer l'exemple, en tant que manager, c'est essentiel!

Votre discours doit être aligné avec vos pensées, et surtout, vos actes, afin de garder votre crédibilité auprès de vos collaborateurs. Ainsi, votre équipe fonctionnera sur des bases saines et humaines, et qui souhaite quitter des collaborateurs aussi impliqués?

#8 Une bonne atmosphère... naturellement

Le bien-être et la satisfaction de vos collègues passe par une bonne entente entre les membres de l'équipe et une atmosphère agréable sur le lieu de travail.

En tant que manager, vous êtes particulièrement concerné par ces sujets car c'est vous qui influez sur la gestion des relations au sein de votre équipe. C'est également vous qui décidez de ce que vous souhaitez mettre en place pour améliorer l'ambiance et dans la foulée, la satisfaction de vos collaborateurs.

De simples actions peuvent être entreprises, comme:

Votre rôle, en tant que manager, sera de faire attention à ce que cet écosystème ait tout ce dont il a besoin. L'alchimie entre vos collaborateurs se fera naturellement avec le temps.

Conclusion

Votre position de manager vous donne une vue d'ensemble sur votre équipe et les performances de chacun. Afin de garder vos collaborateurs et de leur donner toutes les clés pour qu'ils réussissent professionnellement tout en s'épanouissant, vous pouvez actionner des leviers de motivations simples et efficaces.

Nous vous recommandons d'essayer de travailler autour des 8 facteurs puis d'observer leurs effets au quotidien.

Bonne chance!

Une question? Nous sommes là pour y répondre!
Partager l'article