Comment rédiger votre lettre de motivation

Votre lettre de motivation n’est pas une simple formalité, un document parmi d’autres dans votre dossier de candidature. Elle complète votre CV et peut se révéler être un vrai plus pour décrocher un entretien ; si elle est bien construite bien sûr.

Votre lettre de motivation vous permet de décrire vos objectifs, vos points forts et vos aspirations pour l’avenir. Mais surtout c’est l’occasion d’expliquer au recruteur pourquoi vous êtes celui ou celle fait pour le job !

Faire correspondre vos compétences avec l’annonce

Avant de vous lancer dans votre lettre de motivation prenez le temps d’analyser ce qui est spécifiquement recherché dans l’offre d’emploi. Quel est le cahier des charges ? Quelles qualités sont demandées ? Y-a-t-il une expertise particulièrement recherchée 
Vous vous êtes fait une idée précise du profil recherché ? A vous maintenant de le faire correspondre avec vos compétences et qualités !
Exemples : « Excellentes aptitudes interpersonnelles exigées. » : c’est le moment de mentionner votre expérience en tant que responsable d’équipe projet. « Maîtrise du langage JAVA indispensable » : veillez à bien décrire l’utilisation que vous en avez eu dans vos expériences passées (mais attention on ne ment surtout pas !).
Pour le recruteur votre candidature devient d’avantage concrète et crédible s’il peut lire des exemples de comportements dans des situations réelles en lien avec l’offre d’emploi.

Comment rédiger une lettre de motivation claire et structurée ?

Tout comme pour le CV, il n’y a pas un modèle de lettre de motivation parfaite. Elle doit avant tout être personnelle et sincère. Concernant la structure, vous pouvez adopter une approche claire en 3 parties :

  1. L’entreprise : Commencez votre lettre de motivation par expliquer clairement pourquoi vous postulez pour ce poste. Qu’est-ce qui a suscité votre intérêt ? Pourquoi l’activité de cette entreprise vous attire ? Attention on n’en fait pas trop non plus (et on évite de copier/coller le site corporate de la société)
  2. Vous: Pour cette étape il s’agit de mettre en avant vos qualités et compétences en lien avec le job. Utilisez des verbes d’action et des exemples précis. C’est le moment de montrer ce que vous avez à offrir et pourquoi ils doivent vous choisir.
    Cette partie de votre lettre peut également être utile pour justifier l’expérience que vous acquise au fil du temps concernant une tâche spécifique, ou bien montrer comment vous avez évolué dans un domaine particulier. Attention à bien rester cohérent avec les expériences que vous mentionnez dans votre CV !
  3. L’entreprise + vous: Vous avez démontré au recruteur vos motivations et vos atouts ? Vous pouvez maintenant évoquer un futur commun. Terminez votre lettre de motivation en exprimant votre souhait d’organiser une rencontre.

Une fois que vous avez terminé de rédiger votre lettre, mettez-la de côté un moment et reprenez-la plus tard à tête reposée. Mieux : faites-la relire par une tierce personne qui vous aidera à déceler les tournures maladroites, les fautes d’orthographe… et qui vous rappellera peut-être certaines qualités que vous aurez oublié de mentionner !

Quel ton employer ?

Restez concis. Votre lettre de motivation ne doit pas dépasser une page (grand maximum !).
Soyez positif et exprimez votre enthousiasme pour le poste. Ne vous montrez pas trop modeste (c’est le moment de vous mettre en avant), mais restez honnête et factuel.
Enfin on évite les termes trop génériques et les tournures impersonnelles, apportez de la vie dans votre lettre, et rendez-la personnelle !

Impardonnable

Non, on ne réutilise pas exactement la même lettre pour deux postes différents… et surtout on se relit pour éviter d’envoyer une lettre à l’entreprise X qui explique qu’on rêve de travailler pour la société Y !

Partager